Recherche
Je m'abonne
S'abonner à la newsletter

Comprendre les plans d'investissement programmé

Publié par Emma Lalieu le - mis à jour à
Comprendre les plans d'investissement programmé
© DURIS Guillaume - Fotolia

Investir sur les marchés financiers, en actions et en obligations, n'est pas réservé aux épargnants les plus riches ou à ceux qui disposent d'un capital important à placer. Les versements programmés, idéals pour débuter vous permettent de constituer progressivement et automatiquement un capital.

Je m'abonne
  • Imprimer

Il est possible d'épargner régulièrement en fonction de vos possibilités financières, à votre rythme en déterminant le montant et la périodicité de vos versements. En effet, avec les plans d'investissement programmé vous pouvez le faire avec de très petits montants en vous constituant un capital sur le long terme.

Des investissements continus pour un "effet boule de neige"

La valeur de tout investissement est susceptible de fluctuer en fonction de l'évolution des marchés financiers. Or, il n'est pas possible de prévoir exactement quand la bourse va monter ou baisser. En suivant la logique qu'elle finit toujours par monter, sur le long terme, l'investissement régulier, de par exemple 100 euros par mois, est idéal car l'épargne régulière est vertueuse. En effet, quand cette capacité d'épargne ne déséquilibre pas le budget, elle est " indolore " et l'effet boule de neige à long terme des versements réguliers joue à plein. En pratique, vous achetez plus de titres quand la bourse a baissé et moins quand elle a monté. Investir régulièrement constitue donc l'une des clés pour optimiser le rapport rendement/risque.

Les versements programmés permettent de dynamiser votre épargne tout en atténuant les fluctuations boursières sur la durée. Ainsi, en vous positionnant sur les marchés de façon méthodique et régulière, dans les périodes baissières, vous obtenez un nombre plus élevé de parts du support sur lequel vous investissez, et réduisez donc son prix de revient. Souvent, il arrive que les particuliers investissent à contre courant quand les marchés ont déjà beaucoup progressé. L'investissement programmé permet ainsi de mieux "lisser" le prix de revient.

Mettre en place un plan d'investissement programmé

Il faut investir en fonction de votre objectif et plus vous commencez tôt, moins l'effort de l'épargne est important. Par exemple, si vous vous fixer l'objectif d'avoir 100 000 euros à 65 ans dans l'hypothèse où le rendement annuel est de 3%, il faudrait investir :

- 170 €/mois si vous commencez à 35 ans

- 310 €/ mois si vous commencez à 45 ans

- 720 € si vous commencez à 55 ans

L''investissement programmé peut répondre à de nombreux objectifs de placement. Les intermédiaires financiers offrent des services d'investissement programmés dans des fonds et des sicav diversifiés. Vous pouvez effectuer des versements programmés sur votre compte-titres, votre PEA ou votre contrat d'Assurance-vie grâce aux différentes options disponibles sur ces supports (Plan d'Investissement Programmé sur le PEA, services de versements programmés sur compte-titres et assurance-vie, avec de nombreux fonds éligibles). Une formule existe aussi pour votre livret d'épargne. Il faut donc choisir le placement qui vous convient avec le montant que vous souhaitez investir chaque mois. Cependant, il est important de bien se renseigner sur les frais d'entrée qui s'appliquent sur chaque versement.

Modifier ses versements réguliers en fonction de l'évolution de sa capacité d'épargne

Si votre situation financière s'est améliorée, il est possible d'augmenter vos versements réguliers. Le capital à terme sera supérieur. Effectivement, si votre situation change, vous avez la possibilité à tout moment de modifier, de suspendre ou d'arrêter les investissements programmés sans pénalités.


Je m'abonne

NEWSLETTER |

La rédaction vous recommande