Recherche
Je m'abonne
S'abonner à la newsletter

3 stratégies pour faire face à la baisse des marchés financiers

Publié par le - mis à jour à
3 stratégies pour faire face à la baisse des marchés financiers
© Unclesam - stock.adobe.com

BUX, néo-courtier européen, partage 3 stratégies pour faire face à la baisse des marchés financiers en toute sérénité.

Je m'abonne
  • Imprimer

Avec une inflation estimée à plus de 2 % par rapport à septembre 2020, et un livret A qui propose un rendement annuel de 0,5 % seulement, l'investissement en Bourse attire de plus en plus d'épargnants. Si l'engouement des jeunes générations pour l'investissement en Bourse ne cesse de croître depuis ces dernières années, ces nouveaux investisseurs doivent également apprendre à réagir face à la correction des marchés. BUX, néo-courtier européen, partage 3 stratégies pour faire face à la baisse des marchés financiers en toute sérénité.


Être patient et ne pas céder à la panique


Tout parcours d'investissement est rythmé au son des annonces financières et comporte des hausses et des baisses, parfois importantes, sur des périodes plus ou moins longues. La gestion passive, qui consiste à investir dans des positions sur le long terme, représente un moyen efficace d'aborder plus sereinement les variations quotidiennes des marchés. S'il n'empêche pas les éventuelles baisses des cours boursiers, ce mode de gestion comporte deux avantages majeurs.

Tout d'abord, adopter une stratégie à long terme permet de ne pas céder à la panique à la moindre baisse de son portefeuille. Une baisse d'une partie de ses investissements peut être relativisée en gardant à l'esprit que l'on investit sur des décennies et que le cours de ses actions aura le temps de remonter et de faire une plus-value d'ici 10, 20 ou 30 ans...

L'autre atout majeur de l'investissement passif est le gain de temps et sa facilité. Plus besoin d'être un courtier aguerri de Wall Street et de passer la journée devant d'innombrables écrans pour investir en bourse. La gestion passive consiste simplement à investir périodiquement dans les produits financiers de son choix et laisser leurs cours progresser sans actions requises.

Cette stratégie est donc simple, rapide et accessible à tous, contrairement au " daily stock picking ", qui nécessite d'analyser le marché afin de sélectionner, acheter et revendre un titre boursier pour réaliser d'importante plus-value à court terme.


Ne pas mettre tous ses oeufs dans le même panier


En tant qu'investisseur particulier, il n'y a rien que l'on puisse faire pour empêcher la baisse d'un titre boursier. Néanmoins, il est possible d'adopter des stratégies visant à limiter ses pertes et à réduire les risques. À ce titre, la diversification apparaît comme la solution la plus efficace et simple à mettre en place afin de minimiser ses pertes. En effet, une bonne diversification de son portefeuille représente le moyen le plus efficace de se prémunir contre une chute brutale du cours d'une action ou d'un secteur en particulier.

À ce titre, les Exchange-traded fund (ETF), représentent un bon levier de diversification. Comme son nom l'indique, un ETF est un fonds d'investissement dont les actions peuvent être tradées sur une place boursière et qui investit dans un panier d'actifs de la même classe, souvent en reproduisant passivement un indice. Un ETF CAC 40 permettra, par exemple, d'investir via un seul produit dans l'ensemble des entreprises composant l'indice CAC 40.

En plus de permettre une bonne diversification en répartissant ses investissements sur l'ensemble d'un secteur, les ETF permettent également de profiter de la performance d'actions ou de secteurs spécifiques à moindre frais.


Voir le verre à moitié plein


S'il est donc possible d'aborder plus sereinement la baisse des marchés via une stratégie d'investissement passive et à long terme, celle-ci n'implique pas forcément de ne rien faire lors de ces périodes. La baisse notable des marchés ou de certains titres peut représenter des opportunités de plus-value en achetant des actions dont les cours sont en baisse afin d'attendre un rebond à moyen ou long terme. Ces périodes peuvent aussi être l'occasion d'investir dans des titres ou actions jusque-là financièrement trop élevés pour certains investisseurs.

Je m'abonne

NEWSLETTER |

La rédaction vous recommande