S'abonner à la newsletter

Sept tendances en matière de fusions et acquisitions à surveiller en 2022

Publié par Doriane Dos Santos le

Après une année 2021 record en matière de fusions et acquisitions, les experts du Centre de recherche sur les fusions et acquisitions (MARC) de la Bayes Business School (anciennement Cass) présentent leurs prévisions pour les 12 prochains mois.

Je m'abonne
  • Imprimer

Un déplacement du pouvoir loin de la Chine

Outre la conviction que l'année 2022 battra une fois de plus des records en matière de transactions, des mises en garde sont attendues. Le professeur Moeller estime qu'une moindre implication de la Chine pourrait quelque peu tempérer l'accélération des transactions.

"Même si je m'attends à ce que de nouveaux records soient battus en 2022 pour le volume et la valeur des transactions, nous devons considérer cela avec une certaine prudence", a déclaré le professeur Moeller. "Le renforcement du protectionnisme au niveau politique et local pourrait avoir un impact sur les transactions entre les différents marchés. En outre, le repli sur soi de la Chine et la réduction des investissements à l'étranger depuis le début de la pandémie, ainsi que l'examen réglementaire supplémentaire des transactions au-delà du front protectionniste, pourraient avoir un effet d'entraînement sur le reste du monde. Mais cela pourrait aussi ouvrir la voie à la prospérité d'autres marchés, notamment le Japon, l'Inde et l'Asie du Sud-Est".

NEWSLETTER |

Sur le même sujet