Recherche
Je m'abonne
S'abonner à la newsletter

Capelli occupe de plus en plus d'espace

Publié par Emma Lalieu le | Mis à jour le
Capelli occupe de plus en plus d'espace
© Jacques PALUT - Fotolia

Fort de plus de 40 ans d'expérience dans la conception d'espaces de vie, le groupe s'est concentré depuis plus de 10 ans sur la promotion immobilière de logements. Capelli affiche des résultats annuels 2020/2021 en forte croissance dans un contexte de crise sanitaire inédit.

Je m'abonne
  • Imprimer

Actif à travers 7 implantations en Europe (Paris, Lyon, Lille, Bordeaux, Marseille, Luxembourg et Genève), Capelli adresse 4 typologies de clients : les propriétaires occupants, les investisseurs personnes physiques, les investisseurs institutionnels et les bailleurs sociaux. En complément de son offre de logements (collectifs, tour d'habitation, villa duplex, réhabilitation), le groupe développe des produits clés en main de type résidences gérées (étudiantes, séniors, hôtelières, affaires,). Sa croissance organique historique soutenue s'appuie sur la qualité de ses 180 collaborateurs internalisant de nombreux savoir-faire avec des développeurs fonciers, bureaux d'études et forces de vente internes.

Une activité en forte progression et une bonne orientation des indicateurs d'activité future

Le chiffre d'affaire de l'entreprise a augmenté de 39% et s'élève à 281 millions d'euros malgré l'impact de la crise Covid 19 sur la fin de l'exercice. L'activité a notamment été tirée par la France et la montée en puissance des ventes en bloc via la signature de très grands contrats avec des institutionnels de tout premier plan tels que CDC Habitat, Groupe Action Logement ou encore La Française Asset Management.

En ligne avec les anticipations, l'international s'inscrit à 47,7 M€, dans l'attente du lancement d'importants nouveaux programmes qui généreront de manière conséquente du chiffre d'affaires en Suisse et au Luxembourg sur l'exercice 2021/2022.

Reflétant la bonne dynamique dans laquelle le groupe est engagé, les indicateurs d'activité future sont également très bien orientés : le Backlog, après déstockage, ressort ainsi à plus de 700 millions d'euros, dont 128 millions à l'international. Fin mai 2020, le groupe avait par ailleurs signé sur les douze mois glissants des fonciers représentant un chiffre d'affaires potentiel de plus de 1,7 milliard d'euros.

Une progression de l'EBITDA (earnings before interest, taxes, depreciation, and amortization)

Au début de la crise sanitaire, le Groupe a fait le choix stratégique et assumé de privilégier les ventes en bloc aux institutionnels, avec une marge brute légèrement inférieure à court terme, ceci pour favoriser la génération de trésorerie et sécuriser son niveau de stocks. Ce choix stratégique et la surpondération de la France sur l'exercice a pour conséquence une légère baisse du taux de marge passant de 26,6% à 22,7%, en ligne avec les attentes du Groupe.

Poursuivant sa trajectoire volontariste de croissance tout en maîtrisant l'augmentation de sa structure de coûts et donc son absorption par les volumes, l'EBITDA du Groupe ressort en forte hausse de +38% à 27,6 millions d'euros, soit une marge d'EBITDA de 10% du chiffre d'affaires. L'EBITDA s'élève à 22,5 M€, soit 8% du chiffre d'affaires.

Un résultat financier stable

L'exercice précédent s'élève à 18 millions d'euros, alors que l'activité a cru de plus de 39%, prouvant ainsi l'impact positif des ventes en bloc sur la structure financière du groupe. Le résultat net consolidé ressort à 3,0 M€ contre 0,3 M€ pour l'exercice précédent et le résultat net s'élève à 4,3 millions d'euros comparé à 0,1 l'année dernière. Ainsi, portée par la très forte croissance des volumes réalisée sur l'exercice et le contrôle de la structure de coûts, la rentabilité du groupe a bénéficié d'un fort effet de levier, dans un contexte économique et sanitaire pourtant complexe.

Une montée en puissance des ventes en bloc

Capelli a montré des performances économiques et financières de bonne facture malgré cet environnement très perturbé : le modèle des ventes en bloc génère un premier renforcement substantiel de la structure financière du groupe, en ligne avec les anticipations.

La trésorerie active de 115 millions d'euros est en hausse de 30 millions par rapport à l'année dernière. Capelli semble maîtriser son endettement avec un gearing corporate stable à 0,66x dans un contexte de forte croissance.

Une année prometteuse pour Capelli

Au regard du niveau élevé de son Backlog, le groupe réitère sa confiance quant à la poursuite d'une croissance soutenue de son activité sur le présent exercice avec une activité qui devrait s'inscrire en hausse de l'ordre de +20% en 2021/2022. Croissance qui sera visible principalement sur le second semestre du fait du décalage des obtentions des permis de construire lié au COVID. Cette croissance sera portée par les 3 piliers de diversification du : clientèle diversifiée, offre diversifiée autour du résidentiel et présence à l'international.

Christophe Capelli, Président Directeur Général, conclut :

" Les décisions prises dans un contexte très complexe et les résultats qui ont été obtenus attestent de notre agilité et de la pertinence de la stratégie de déploiement que nous avons adoptée : nous pouvons affirmer que nous sortons de cette crise inédite renforcés. En 2021-2022, forts d'une organisation et de process désormais bien en place, nous allons devoir faire face à une situation encore perturbée bien sûr par la crise sanitaire qui est encore là mais aussi par un contexte administratif encore difficile. Cependant, tous nos indicateurs d'entreprise sont bien orientés et maîtrisés. Ils nous permettent de réaffirmer nos ambitions à court et moyen terme, avec une activité qui devrait notamment s'inscrire en croissance d'environ 20% sur l'exercice en cours ".


Je m'abonne

NEWSLETTER |

La rédaction vous recommande