Recherche
Je m'abonne
S'abonner à la newsletter

La CleanTech Enertime accélère ses projets à l'international

Publié par Emma Lalieu le | Mis à jour le
La CleanTech Enertime accélère ses projets à l'international
© WWW.FOTOGRAFIE-LINK.COM

Enertime, société française des " CleanTech " au service de l'efficacité énergétique industrielle et de la production d'énergie géothermique, fait le point sur l'avancement de sa stratégie commerciale.

Je m'abonne
  • Imprimer

Créée en 2008, Enertime conçoit, développe et met en oeuvre des machines thermodynamiques et des turbomachines pour l'efficacité énergétique industrielle et la production décentralisée d'énergie renouvelable.

Un marché européen qui évolue

La multiplication par deux de la valeur des quotas carbones depuis le début de l'année 2021 a pour conséquence directe l'augmentation du prix spot de l'électricité et donc de la facture énergétique pour les industriels. Cette électricité, dont le prix va fortement augmenter, doit être massivement économisée si l'Europe veut conserver ses industries énergo-intensives. Enertime et sa filiale Energie Circulaire participent actuellement à de nombreux appels d'offres relatifs à la mise en place de systèmes ORC afin de réduire la consommation d'électricité de ces industriels menacés.

Les projets en cours

En France

Enertime développe en exclusivité, via sa filiale Energie Circulaire, quatre projets ORC (Organic Rankine Cycle) sur des sites industriels. Ces derniers sont basés sur un modèle tiers-financés (ESCO) pour un investissement global, hors subvention, d'environ 30 millions d'euros et une puissance installée de l'ordre de 11 MW. Les projets concernent des installations pour verrerie, station de compression de gaz naturel, four de recyclage de métaux et four d'électrométallurgie. Tous ces projets bénéficieront du mécanisme des CEE et devraient, pour la plupart, bénéficier de subventions de l'ADEME. L'objectif est de signer au moins deux contrats de type Corporate PPA (Power Purchase Agreement) avec des clients industriels au cours de l'année 2021 et les deux autres au premier semestre 2022.

D'autres projets ORC, Pompes à Chaleur ou turbine de détente de gaz sont actuellement à l'étude. L'entreprise prévoit également de déposer plusieurs dossiers aux échéances de l'Appel à Projets de l'ADEME d'octobre 2021 et mai 2022

En Europe

Enertime a répondu ou est en cours de réponse à des appels d'offres relatifs à la fourniture d'ORC sur des projets de valorisation de chaleur fatale, proposés sur un modèle tiers-financés (Italie, Belgique) et sur un modèle classique (Espagne, Pologne et Royaume-Uni). Ces différents projets concernent essentiellement des installations sur des verreries et des cimenteries, dont notamment des verreries du Groupe Verallia.

En Turquie

Enertime, toujours via sa filiale Energie Circulaire, a remis ou est sur le point de remettre plusieurs offres de systèmes ORC de forte puissance pour des projets tiers-financés. Les grandes capacités de production des verreries et cimenteries en Turquie en font des sites économiquement très adaptés à la technologie ORC.

Au Mexique

La mise en vigueur du contrat d'étude FASEP (Fonds d'études et d'aide au secteur privé) avec CFE, l'électricien mexicain, a permis une première évaluation de l'important potentiel en matière d'équipement en ORC des centrales géothermiques existantes de CFE. Ce contrat est également l'occasion d'estimer le potentiel du pays en matière de valorisation de chaleur fatale dans l'industrie.

En Asie

La pandémie de la Covid continue à impacter l'Asie en général et à ralentir les efforts commerciaux de la Société. Enertime se concentre sur la Thaïlande, la Chine et l'Indonésie avec pour objectif de capitaliser sur le développement de l'activité d'Energie Circulaire au travers d'offres tiers-financés en partenariat avec des acteurs locaux.

Des projets qui devraient aboutir à une hausse du chiffre d'affaire d'Enertime

Au regard des projets en cours de développement, notamment via la filiale Energie Circulaire, Enertime reste confiant sur sa capacité à enregistrer une hausse de son chiffre d'affaires au cours des prochaines années qui devrait permettre d'atteindre une performance opérationnelle à l'équilibre en 2023.

Je m'abonne

NEWSLETTER |

La rédaction vous recommande