Recherche
Je m'abonne
S'abonner à la newsletter

Dee Tech lance le premier spac français

Publié par Emma Lalieu le - mis à jour à
Dee Tech lance le premier spac français

Dee Tech, le premier spac français dédié à la technologie annonce avoir avoir levé avec succès 165 millions d'euros dans le cadre d'un placement privé.

Je m'abonne
  • Imprimer

DEE Tech est le premier Spac français dédié à la tech. Il est soutenu par les entrepreneurs Marc Menasé, Michaël Benabou et Charles-Hubert de Chaudenay accompagnés par MACSF Epargne Retraite, représentée par Roger Caniard, et IDI, représentée par Julien Bentz.

Un Spac est une société cotée en bourse sans activité opérationnelle dont les titres sont émis sur un marché boursier en vue d'une acquisition ou d'une fusion future dans un secteur particulier et avant une échéance déterminée. En l'occurrence, Dee est un Spac dédié à la tech. Les Spacs sont des instruments réputés surtout promus par des entrepreneurs à succès ou des personnalités.

Cotée le 25 juin 2021 sur Euronext Paris, ce spac veut investir dans une entreprise technologique à fort potentiel afin de faire émerger un géant de la tech européenne.

Le Spac annonce avoir levé avec succès 165 millions d'euros dans le cadre d'un placement privé.

Un investissement opportun sur un marché en expansion

Dans un contexte où le digital se développe, le secteur de la tech devient de plus en plus attractif et Dee Tech offre une opportunité d'investissement. Avec à son expertise de la tech, de ses réseaux, de ses évolutions et à l'expérience de ses fondateurs, Dee Tech bénéficie d'une stratégie d'acquisition différenciée, axée sur des critères méthodiques de sourcing.

Dee Tech a pour objectif d'accompagner les fondateurs, les managers et les actionnaires dans une nouvelle étape de leur vie d'entreprise en permettant, grâce au spac, une cotation. Ainsi, les entreprises pourront se développer et devenir acteurs incontournables de la tech européenne.

Dee Tech aura 24 mois à partir du jour de l'admission aux négociations des Actions de Préférences et des BSAR pour réaliser l'acquisition initiale.

A l'issue de l'Offre, la Société transférera un montant correspondant à 100% du produit brut de l'émission des Unités sur un compte de dépôt dédié. Les fonds déposés sur le compte de dépôt dédié ne pourront être libérés qu'en cas de réalisation de l'acquisition initiale ou en cas de liquidation de la Société.

Au jour de l'acquisition initiale, les Actions de Préférence détenues par les actionnaires de la Société n'ayant pas demandé le rachat en totalité de leurs Actions de Préférence seront automatiquement converties en actions ordinaires qui seront admises aux négociations. A compter de l'acquisition initiale, les Actions de Préférence Fondateurs seront converties en actions ordinaires par tiers, en fonction de la progression du cours de bourse des actions Dee Tech.

MACSF Epargne Retraite, IDI et Michaël Benabou se sont engagés à ne pas demander le rachat des Actions de Préférence qu'ils détiendront du fait de leur participation à l'Offre en cas d'approbation d'une acquisition initiale par le conseil d'administration à la Majorité Requise.


Je m'abonne

NEWSLETTER |

La rédaction vous recommande