Recherche
Je m'abonne
S'abonner à la newsletter

Pourquoi les ménages sont plus enthousiastes sur la situation économique française ?

Publié par Emma Lalieu le | Mis à jour le
Pourquoi les ménages sont plus enthousiastes sur la situation économique française ?
© Sabine Bochmann - Fotolia

D'après une étude de l'Insee parue en juin 2021, la confiance des ménages dans la situation économique augmente nettement et dépasse la moyenne de longue période pour la première fois depuis la crise sanitaire.

Je m'abonne
  • Imprimer

L'indicateur synthétique de confiance des ménages de l'Insee résume leur opinion sur la situation économique : plus sa valeur est élevée, plus le jugement des ménages sur la situation économique est favorable. Environ 2000 ménages ont été interrogés par téléphone, au cours des trois premières semaines de chaque mois. Les réponses à cette enquête ont été collectées du 28 mai au 17 juin 2021.

Une hausse des opportunités de faire des achats importants

L'Insee a constaté qu'en juin, la proportion de ménages estimant qu'il est opportun de faire des achats importants a largement augmenté. Le solde correspondant gagne dix points et atteint son plus haut niveau depuis février 2018.

Le solde d'opinion des ménages relatif à leur situation financière future gagne six points, et s'établit à son plus haut niveau depuis juin 2007. Le solde d'opinion relatif à leur situation financière personnelle passée gagne quant à lui deux points. Les deux soldes se situent largement au-dessus de leur moyenne de longue période. En revanche, les opinions des ménages quant à l'opportunité d'épargner est en baisse.




La situation financière personnelle et le niveau de vie en France

En juin, les ménages semblent reprendre du poil de la bête. Ils sont plus enthousiastes quant à la situation économique française. En effet, la part des ménages considérant que le niveau de vie va s'améliorer au cours des douze prochains mois augmente. Le solde dépasse la moyenne et est à son plus haut niveau depuis décembre 2017. La part des ménages qui considèrent que le niveau de vie s'est amélioré au cours des douze derniers mois augmente aussi. Concernant le chômage, les craintes des ménages s'estompent, le solde passe à son plus bas niveau depuis le début de la crise sanitaire. Les français sont donc rassurés. De plus, les ménages pensent majoritairement que l'inflation va baisser dans les douze prochains mois.




Je m'abonne

NEWSLETTER |

La rédaction vous recommande