Recherche
Je m'abonne
S'abonner à la newsletter

LNA Santé : un bon premier semestre 2021

Publié par Emma Lalieu le - mis à jour à
LNA Santé : un bon premier semestre 2021
© liuzishan - stock.adobe.com

Depuis 30 ans, LNA Santé s'implique au coeur des territoires de santé pour améliorer la qualité de vie des personnes temporairement ou durablement fragilisées dans un environnement accueillant et bienveillant, adapté à chacun et à tout âge. LNA Santé présente son rapport pour ce premier semestre.

Je m'abonne
  • Imprimer

LNA Santé confirme une hausse de son chiffre d'affaire de 20% d'un montant de 625 millions d'euros en 2021.

Jean-Paul Siret, le président de la LNA Santé a déclaré :

" L'efficacité de la campagne de vaccination et les protocoles stricts ont permis d'enrayer l'épidémie dans nos établissements. Dans ce contexte, toutes les activités poursuivent leur redressement, pas à pas, dans tous les formats : hébergement permanent et temporaire, hospitalisation complète et soin ambulatoire, en institution et au domicile.

A l'aune des plans d'actions en cours, LNA Santé anticipe un retour jalonné et progressif à l'activité nominale et au fonctionnement normal.

En parallèle, à l'issue d'un process de refinancement du groupe achevé fin juin 2021, dont la réussite tient à la confiance de nos partenaires dans le projet d'entreprise, LNA Santé va poursuivre sa trajectoire de croissance au cours des prochains exercices, en s'appuyant sur une approche RSE intégrée dans la conduite de nos métiers.

L'ambition de croissance raisonnée s'inscrit pleinement dans les orientations du plan stratégique " Grandir Ensemble 2022 ", qui doit nous conduire à consolider nos offres de service sur l'ensemble des territoires où nous contribuons à l'organisation et à l'animation des parcours de santé.

La qualité des projets d'établissement continuera ainsi de porter la dynamique positive d'activité et de résultat tant dans la remontée des occupations que dans le plan de transformation de l'offre inscrit au coeur de notre ADN. "

Un taux d'occupation en hausse

Au titre du deuxième trimestre 2021, l'occupation moyenne est arrêtée à 90% des capacités en EHPAD, avec un taux d'occupation en gamme confort de 95% et en gamme élégance de 89%. En Belgique, l'occupation s'établit à 83% versus 85% au deuxième trimestre 2020 et elle se situe à date à 86%. En clinique psychiatrique et en soin de rééducation, l'occupation se redresse de + 25 points à 89%, en comparaison à un deuxième trimestre 2020 fortement impacté par l'arrêt des activités d'hospitalisation de jour et la limitation des admissions lors de la première vague épidémique Covid-19. En hospitalisation à domicile, le nombre de patients pris en soins s'établit à 672 séjours, en hausse de + 13% sur un an. Le taux d'occupation des établissements en régime de croisière sur le deuxième trimestre 2021 poursuit son redressement, au-delà de 92%, en hausse par rapport au trimestre précédent et par rapport au deuxième trimestre 2020 (+ 7 points).

Activité Exploitation portée par un mix solide

Au deuxième trimestre 2021, le chiffre d'affaires Exploitation de LNA Santé s'élève à 155,1 millions d'euros, en progression de + 22,9% par rapport à la même période de l'an passé. Elle résulte d'une croissance externe soutenue de + 14,9%, liée aux acquisitions menées fin 2020 et en début d'année 2021, et d'une croissance organique bien orientée à + 8,1%.

Au terme du premier semestre 2021, le chiffre d'affaires exploitation du groupe LNA Santé s'élève ainsi à 308,9 millions d'euros, en hausse de 22,5% par rapport au 1er semestre 2020, dont + 7,1% de croissance organique et + 15,5% de croissance externe.

L'activité des maisons de retraite médicalisées (Médico-Social) est consolidée à 139,5 millions d'euros sur le semestre, en hausse de 2,6%, soutenue par la croissance organique de + 1,9%, et se décompose ainsi :

- les EHPAD Confort, à prix d'hébergement limité, présentent un chiffre d'affaires de 21,6 millions d'euros, en progression organique de + 8,5%. La résilience de l'offre est forte comme

l'atteste le regain d'occupation de + 5,6 points à 95% sur les six premiers mois de l'exercice,

- l'activité des EHPAD Elégance à 104,6 M€ affiche une hausse de 2,1% par rapport à l'an

passé, dont + 0,9% de croissance externe,

- les maisons de repos en Belgique génèrent une activité de 13,3 M€ au 1er semestre 2021, en retrait de - 2,1% par rapport à 2020 du fait de la vague épidémique et des retards de commercialisation consécutifs.

  • L'activité du secteur Sanitaire délivre une croissance très soutenue de + 45,7% sur le premier semestre à 167,5 millions d'euros. Les acquisitions récentes constituées principalement de la reprise du groupe Clinique Développement en décembre 2020, contribuent à cette progression pour 33,0%. L'activité sanitaire résulte des contributions suivantes :

- les Soins de Suite et Réadaptation génèrent une activité de 135,9 millions d'euros sur le semestre, en progression de 50,7% dont + 40,8% de croissance externe, grâce à la contribution du groupe Clinique Développement (Normandie) et de la clinique du Château de Parsay (Deux-Sèvres) en 2020, ainsi que la reprise de la clinique psychiatrique de La Brière (Loire-Atlantique) fin février 2021. La croissance organique s'établit solidement à + 9,8% sur le premier semestre.

- les structures d'Hospitalisation A Domicile (HAD) engendrent une activité de 31,7 millions d'euros en hausse de 27,7% sur le semestre, dont + 23,2% en organique : en réponse à la crise sanitaire, elles bénéficient d'un taux de recours accru, qui perdurera pour certaines prises en charge grâce à la qualité des partenariats noués.

Activité Immobilier

Le chiffre d'affaires Immobilier s'établit à 28,4 millions d'euros sur le semestre (18,5 millions d'euros sur le deuxième trimestre), lié à l'avancement des chantiers en cours, en alignement avec le calendrier des livraisons.

Refinancement du groupe

Suite à l'acquisition structurante de Clinique Développement en décembre 2020, le groupe LNA Santé a adapté sa structure de financement via une double opération, ayant pour principaux objectifs de :

- refinancer l'acquisition du groupe Clinique Développement et l'échéance prochaine de

l'EuroPP 2022 ;

- sécuriser la liquidité et allonger la maturité par des lignes confirmées bien dimensionnées ;

- accompagner la stratégie de développement du groupe et couvrir ses besoins de financement.


Les opérations ont porté sur l'aménagement du crédit syndiqué existant :

- avec un pool de prêteurs s'appuyant largement sur l'existant (12 banques / 8 groupes bancaires) ;

- pour un montant de la ligne de crédit renouvelable (RCF) porté à 265 millions d'euros et une échéance allongée à juin 2026, plus deux options d'extension d'un an chacune ;

- avec une nouvelle tranche Prêt à Terme à 6 ans de 75 millions d'euros tirable en fonction des besoins d'investissement sur une période de disponibilité de 3 ans ;

- sous la coordination de Banque Populaire Grand Ouest et Hélia Conseil comme Agents de Documentation et Banque CIC Ouest comme Agent des Crédits.

et sur l'émission d'un EuroPP :

- pour un montant total de 90 millions d'euros dont 45 millions d'euros à échéance 7 ans (19 juillet 2028) portant un coupon de 2,80% et 45 millions d'euros à échéance 8 ans (19 juillet 2029) portant un coupon de 3%, structuré en 2 tranches dont la seconde (55 millions d'euros) est à libération fractionnée, c'est-à-dire dont le " funding " est décalé à fin décembre 2021,

- souscrit par cinq investisseurs institutionnels de 1er plan sur le marché de la dette privée,

(Amundi, Eiffel Investment Group, Schelcher Prince Gestion, Tikehau et Unexo),

- sous la coordination de BNP Paribas et CACIB en tant qu'Arrangeurs - Chefs de File.


Pour la première fois, le groupe intègre trois critères de performance RSE au sein des deux financements (au format " Sustainable Linked Loan " pour le Crédit Syndiqué et au format " Sustainable Linked Bond " pour l'EuroPP).

Les conditions financières (grille de marge) s'ajustent selon un système de Bonus/Malus en fonction de l'atteinte d'objectifs fixés pour chaque année. Le groupe Société Générale intervient en tant que Coordinateur RSE.

" Ces engagements RSE porteront à la fois sur notre empreinte environnementale, l'accompagnement renforcé des aidants et la place de nos équipes au coeur des projets, en facilitant leur participation sous toutes les formes, dont capitalistique, à notre projet collectif des prochaines années " commente Willy Siret, directeur général de LNA Santé.

Perspectives confirmées

Ces nouveaux financements confortent LNA Santé dans ses ambitions de croissance. Fort d'un parc en exploitation très intégré de 9 232 lits et places dont 7 857 en régime de croisière, le groupe dispose en son sein d'une base installée de 1 375 lits non productifs et de capacités d'extension d'ores et déjà sécurisées pour 520 lits, soit un réservoir de performance pour étendre le parc en croisière de 1 895 lits. La qualité de cette trajectoire engagée permet à LNA Santé de confirmer sa prévision de chiffre d'affaires 2021 à 625 millions d'euros, en hausse de 20%.



Je m'abonne

NEWSLETTER |

La rédaction vous recommande