Recherche
Je m'abonne
S'abonner à la newsletter

Une nouvelle stratégie pour Poxel

Publié par Emma Lalieu le - mis à jour à
Une nouvelle stratégie pour Poxel
© REDPIXEL - stock.adobe.com

Poxel, entreprise biopharmaceutique spécialisée dans le développement de traitements innovants contre les maladies métaboliques annonce aujourd'hui une nouvelle orientation stratégique pour se concentrer sur les maladies métaboliques rares à fort potentiel et la stéatohépatite non alcoolique (NASH).

Je m'abonne
  • Imprimer

Poxel décide d'accélérer et d'étendre ses programmes de développement dans les maladies rares. L'objectif est de créer des synergies dans son portefeuille de produits en développement, d'avoir un usage optimal de ses ressources et de créer de la valeur pour ses actionnaires, .

Tout d'abord, son partenaire japonais a donné son approbation pour commercialiser le Twymeeg, médicament pour le traitement du diabète de type 2. Le lancement commercial de ce traitement est prévu d'ici la fin mars 2022.

" Forts de nos succès récents, avec l'approbation du Twymeeg (Imeglimine) au Japon et grâce aux ressources financières supplémentaires associées, ainsi qu'aux royalties et paiements potentiels basés sur les objectifs de ventes, nous avons réalisé une évaluation stratégique de notre portefeuille de produits pour identifier les meilleures opportunités de création de valeur pour nos plateformes technologiques ", a déclaré Thomas Kuhn, directeur général de Poxel.

Poxel développera aussi ses plateformes de molécules de thiazolidinediones deutérées (d-TZD) et d'activateurs de la protéine kinase activée par l'adénosine monophosphate (AMPK) dans le traitement des maladies métaboliques rares, et lancera début 2022 des études cliniques de Phase IIa de preuve de concept pour lePXL065 et le PXL770 dans la X-adrénoleucodystrophie (ALD) avec des résultats attendus au quatrième trimestre 2022.

Enfin, Poxel maintient son engagement dans le traitement de la stéatohépatite non alcoolique (NASH) à travers l'étude de Phase II DESTINY avec le PXL065 dont les résultats sont attendus au troisième trimestre 2022; Poxel réévaluera le développement futur du PXL770 dans la NASH sur la base des résultats de Phase II du PXL065et des résultats des deux études de Phase IIa de preuve de concept dans l'ALD.

" Après un examen approfondi des programmes de la société, nous sommes heureux d'annoncer une nouvelle orientation stratégique pour Poxel, axée sur les maladies métaboliques rares qui se situent au croisement de besoins médicaux non comblés, de données précliniques et cliniques prometteuses qui suscitent l'enthousiasme des leaders d'opinion, et représentent en outre une opportunité commerciale significative dans un horizon de temps attractif. En outre, notre portefeuille actuel et notre expertise nous permettent de penser qu'en développant des traitements dans les maladies métaboliques rares, en plus de la NASH, nous pouvons utiliser nos ressources de manière plus efficace et fournir plus rapidement de nouveaux médicaments aux patients, créant une valeur significative pour nos actionnaires. Nous prévoyons également d'élargir notre portefeuille de produits dans les maladies rares avec des opportunités cliniques internes et externes supplémentaires. "

" Notre premier programme de développement dans les maladies rares vise l'ALD -une maladie monogénique grave -sans thérapie pharmacologique approuvée -et où l'activation directe de l'AMPK et la modulation par les TZD de voies non génomiques présentent de nouvelles opportunités thérapeutiques ", a commenté David E. Moller, MD, directeur scientifique de Poxel.

L'équipe de direction de Poxel animera une conférence téléphonique pour présenter ce nouveau plan stratégique le 12 juillet à 18h. La conférence sera dirigée par Thomas Kuhn, directeur général de Poxel, qui sera entouré par des experts externes d'ALD et par des membres de l'équipe de direction pour répondre aux questions.


Je m'abonne

NEWSLETTER |

La rédaction vous recommande