Recherche
Je m'abonne
S'abonner à la newsletter

NéoVacs réalise une levée de fond de 2 millions d'euros

Publié par le | Mis à jour le
NéoVacs réalise une levée de fond de 2 millions d'euros

NéoVacs annonce une levée de fonds de 2M€ souscrite par European High Growth Opportunities Securitization Fund.

Je m'abonne
  • Imprimer

Néovacs, la société de biotechnologie française, cotée sur Euronext Growth depuis 2010, spécialisée dans les vaccins thérapeutiques lève ses fonds notamment pour développer sa technologie innovante Kinoïde, brevetée jusqu'en2038 permettant d'induire une réponse immunitaire polyclonale, applicable dans plusieurs indications.

Le produit net de la levée de fond (1 940 000 €) de NéoVacs sera donc destiné, pour 50%, à financer le programme de recherche Kinoïde sur les allergies et, pour 50%, à renforcer les capacités d'investissement dans des projets prometteurs, aussi bien dans le développement de candidats médicaments (BioTech) que de dispositifs médicaux (MedTech).

Après ce tirage, la trésorerie disponible de Néovacs s'élève à 31,5 M€ et la société n'a pas pris de participation. Il donne lieu à l'émission de 111 111 110 BSA et pourrait donner lieu à la création de 361 111110 actions nouvelles sur la base du dernier cours coté. La participation d'un actionnaire détenant 1% du capital préalablement à ce nouveau tirage serait de 0,67%. Cette émission ne donne pas lieu à l'établissement d'un prospectus soumis à l'approbation de l'AMF. Le rôle du souscripteur initial est d'assurer à la société une levée progressive de fonds. Il n'a pas vocation à conserver les titres et rester durablement actionnaire de la société mais à les vendre progressivement sur le marché.

À ce jour, le tirage de 28 tranches d'OCEANE-BSA a permis de lever 27,1 M€, s'est accompagné de l'émission de 804 999 996 BSA et a donné lieu à la création de 2 034 831 714 actions nouvelles, dont 74 238 673 au titre des frais liés au contrat. Il pourrait donner lieu à la création de 868 749 996actions nouvelles additionnelles sur la base du dernier cours coté. La participation d'un actionnaire détenant 1% du capital préalablement à ces tirages est aujourd'hui de 0,05%. La réalisation de tout ou partie de ces risques est susceptible d'avoir un effet défavorable sur l'activité, la situation financière, les résultats, le développement ou les perspectives de la société. À la date du dernier Rapport Financier, la société a procédé à une revue spécifique de son risque de liquidité et estimait être en mesure de faire face à ses échéances à venir au cours des 12 prochains mois grâce notamment au recours à cette ligne de financement obligataire.

Je m'abonne

NEWSLETTER |

La rédaction vous recommande